Le guide ultime de la ventilation pour une maison saine

31 mars 2022

Une bonne ventilation dans une maison, ce n’est pas un luxe mais une nécessité. Avec une installation fiable, l’air intérieur vicié sera évacué et systématiquement remplacé par de l’air frais venant de l’extérieur. Ainsi, vous aurez toujours la garantie de respirer un air intérieur de bonne qualité, que vous soyez en train de travailler, de vous détendre ou de prendre une douche. Vous ne vous y retrouvez plus tellement l’offre est large ? Vous ne savez pas quelles solutions techniques conviennent le mieux à votre mode de vie quotidien ? Ce guide de ventilation ultime vous mettra sur la voie.

Que pouvez-vous attendre de ce guide ?

Ce guide résume de quelle manière la ventilation peut apporter une solution à des problèmes identifiables : pièce par pièce dans une maison. Nous faisons le point sur les principaux défis, pour lesquels nous proposons des solutions efficaces. Vous en apprendrez ensuite davantage sur les différents systèmes disponibles et leurs avantages spécifiques. Après avoir lu ce guide, vous serez en mesure de choisir en toute connaissance de cause une solution de ventilation sur mesure pour résoudre les problèmes que vous rencontrez chez vous.

Pourquoi est-il important de ventiler ?

Dans de nombreux logements, la qualité de l’air est bien plus mauvaise à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une information dont il faut certainement tenir compte quand on sait le temps que l’on passe en moyenne à l’intérieur (au moins 90 % !) Et la présence d’air vicié peut non seulement impacter votre santé, mais votre maison peut elle aussi en souffrir.

Fatigue, maux de tête et toux sont les principaux symptômes observés en présence d’air vicié dans des pièces. Et cela peut entraîner aussi la présence de moisissures dans la maison, de mauvaises odeurs et d’humidité sur les murs. Il ne fait donc aucun doute qu’il est important de ventiler correctement sa maison pour pouvoir y vivre sainement et confortablement. Ou pour le formuler autrement : vous ne voudriez tout de même pas vivre dans une boîte hermétique où vous auriez rapidement la sensation de suffoquer ?

Une bonne ventilation permet d’éviter bien des problèmes d’humidité chez soi et de nombreux désagréments. Pour la durée de vie et le confort de votre maison, mais aussi pour votre santé. Découvrez tous les problèmes auxquels vous échapperez si le climat intérieur est sain dans votre maison.

Somnolence, fatigue, problèmes de concentration,…

Vous n’êtes pas bien reposé le matin ? Vous avez souvent mal à la tête ou la migraine ? Ou vous avez du mal à vous concentrer toute une journée au travail ? Il y a de fortes chances pour que la concentration de CO2 dans l’air soit trop élevée. Le CO2 est un gaz que l’on rejette quand on respire et qui s’accumule rapidement quand on séjourne longtemps ou en présence de plusieurs autres personnes dans une même pièce. C’est pourquoi il est tout aussi important de bien ventiler son salon quand on y organise une fête que de laisser entrer suffisamment d’air frais dans une salle de réunion.

Dans les chambres aussi, le taux de CO2 grimpe rapidement. Vous rejetez du CO2 dans l’air toute la nuit dans une pièce fermée de dimension limitée. C’est pourquoi l’installation d’un bon système de ventilation mécanique dans votre chambre ne saurait être un luxe superflu. Il en va de même pour le bureau que vous avez aménagé chez vous car là encore, vous y passez de nombreuses heures.

Problèmes d’allergie

Acariens, poils d’animaux, composants de produits d’entretien ou peinture : ces substances sont présentes dans de nombreuses maisons et peuvent provoquer des réactions allergiques. Depuis des démangeaisons jusqu’à des éruptions cutanées ou les yeux qui pleurent. Le système de ventilation que vous installerez dans votre chambre, dans votre salon ou dans d’autres pièces vous débarrassera de ces substances nocives.

Tips om de huisstofmijt te voorkomen en te bestrijden.

Des moisissures dans la maison, sur les murs ou au plafond

Tôt ou tard, si l’air intérieur humide n’est pas évacué rapidement, cela provoquera des problèmes. Vous voyez ces traces noires sur le mur, c’est de la moisissure qui est en train de se former. Un système de ventilation puissant et, de préférence, commandé à la demande, vous permettra d’éviter ce problème. L’air humide sera rapidement extrait et remplacé sur mesure par de l’air sec. C’est une solution efficace.

Ce ventilateur avec capteur d’humidité deviendra vite le super héros de votre salle de bains. Lorsque l’on prend un bain ou une douche chaude, de la vapeur se forme, ce qui crée de la condensation sur les surfaces froides de votre salle de bains ou de votre salle d’eau, au plafond par exemple. Prévoyez donc un système qui évacue rapidement l’humidité qui se trouve dans l’air intérieur. Ne négligez pas non plus les chambres à coucher. Nous transpirons en moyenne l’équivalent de 17 verres d’eau par nuit et cette humidité se retrouve dans l’air. N’oubliez donc surtout pas d’équiper vos chambres à coucher si vous envisagez l’achat d’un système de ventilation adéquat.

De la condensation sur les miroirs, les vitres et les murs

Vous venez sans doute de lire que de la vapeur qui se dépose sur des surfaces froides se transforme en condensation. Même si cela ne provoque pas de moisissures (du moins, dans l’immédiat), c’est tout de même ennuyeux. Vous voulez rapidement coiffer vos cheveux après la douche, mais vous n’y voyez rien du tout dans ce miroir embué ? Des désagréments pratiques qui disparaîtront immédiatement avec une bonne ventilation de salle de bains.

Dans les pièces avec beaucoup d’humidité, comme la salle de bains ou la cuisine, de la vapeur se dépose sur les fenêtres et les murs. C’est comme quand vous ouvrez les fenêtres pour aérer votre chambre à coucher en hiver. De trop grandes différences de température peuvent rapidement entraîner des problèmes d’humidité au niveau des murs. Avec un système de ventilation dans votre chambre à coucher, vous empêcherez la formation de condensation. Et lorsque vous aurez éteint la hotte après avoir cuisiné, la ventilation prendra le relais pour évacuer le reste d’humidité. En silence – contrairement aux hottes souvent bruyantes – et de façon extrêmement efficace. Avec un système d’extraction sophistiqué dans la cuisine, vous avez toujours une bonne vision des choses.

Des odeurs indésirables

Le matin vous entrez dans la chambre de votre enfant et une mauvaise odeur vous saute au nez ? Les coupables des mauvaises odeurs, ce sont généralement l’air rejeté quand on respire, la présence d’animaux domestiques et les odeurs de bricolage, de nettoyage et de cuisine. Si ces odeurs indésirables ne sont pas évacuées en quantité suffisante, alors elles s’accumulent et peuvent provoquer maux de tête et autres désagréments.  À long terme, cela peut même nuire à votre santé.

Pensez aux mauvaises odeurs qui se dégagent après une visite aux toilettes, au nuage de déo ou de laque dans la salle de bains ou à l’odeur de frites dans la cuisine et dans la salle à manger après un repas convivial en famille. C’est pour ce genre de situation qu’un système de ventilation Renson installé dans la cuisine est équipé de la fonction boost. Les odeurs sont alors évacuées de façon ciblée sans que l’on soit dérangé par le bruit d’une hotte. Pratique, non ?!

Les différentes sortes de ventilation naturelle et mécanique

Chaque projet est différent. Le système de ventilation convenant le mieux à vos souhaits et à vos besoins dépend de multiples facteurs. Il existe sur le marché des systèmes centraux (A, B, C+ et D+) pour les pièces essentielles d’une maison. Mais vous pouvez également ventiler de manière décentralisée (comprendre : pour chaque pièce séparément). Que vous fassiez construire ou rénover, Renson dispose pour chaque projet d’une solution de ventilation efficace, puissante et éco-énergétique.

Système A : amenée et évacuation d’air naturelles

De l’air frais entre dans la maison par les grilles de ventilation intégrées. L’air intérieur vicié disparaît vers l’extérieur en passant par les fissures et les crevasses. Certes, vous pouvez contrôler manuellement la quantité d’air qui arrive à l’intérieur mais pour le reste, le réglage d’un système A est (trop) limité. C’est pourquoi ce type de ventilation n’est plus d’actualité. Il s’agit d’une solution de ventilation basique. Un système A est peut-être moins onéreux et plus facile à installer, mais la chaleur s’échappe de la maison en même temps que l’air vicié intérieur, tandis que l’air frais amène la même température à l’intérieur qu’à l’extérieur. Bien sûr, ça n’est pas bon pour votre facture d’énergie et ça n’est plus compatible non plus avec les exigences actuelles en matière d’isolation et d’étanchéité à l’air.

Système B : amenée d’air mécanique et évacuation d’air naturelle

S’il n’y a pas de fenêtres sur lesquelles installer des grilles ou si trop de bruits rentrent de l’extérieur (côté rue) avec l’amenée d’air naturelle, alors l’amenée d’air mécanique représente une meilleure option. Un ventilateur propulse dans la maison de l’air frais venant de l’extérieur. La circulation et l’évacuation se font naturellement, comme avec un système A. L’air intérieur vicié quitte alors l’habitation par un effet cheminée.
Les ventilateurs mécaniques pour l’amenée d’air frais consomment beaucoup d’énergie et c’est pourquoi on n’installe pratiquement plus de systèmes B. Avec ce type de ventilation, il est par ailleurs impossible de satisfaire aux exigences de performance énergétique actuelles.

Système C+ : amenée d’air naturelle et évacuation d’air mécanique

Un VMC simple flux (système C) fonctionne exactement de manière inverse : l’air intérieur vicié de toutes les pièces humides est évacué mécaniquement vers l’extérieur via une unité centrale et via des grilles d’extraction situées dans les pièces humides. La puissance d’aspiration crée une pression négative qui propulse l’air frais extérieur de manière naturelle vers l’intérieur via des grilles d’aération situées en haut des fenêtres. L’air frais se répartit ensuite dans chaque pièce en passant par des grilles encastrées dans les portes intérieures ou par l’interstice qui se trouve en bas de celles-ci.

Un VMC simple flux (système C) ventile en continu sans faire aucune différence entre les pièces, bien qu’il ne soit souvent pas nécessaire de ventiler partout. Avec un système C+, qui est la variante intelligente du système C, vous avez en plus le fonctionnement à la demande. Il se déclenche automatiquement lorsque les capteurs détectent une trop grande concentration d’humidité, d’odeurs ou de CO2 dans l’air, mais uniquement dans la pièce où cela est nécessaire. Lorsque l’on prend une douche ou un bain dans la salle de bains, ou lorsque toute la famille est réunie dans le living, par exemple. La nuit, c’est alors uniquement la chambre à coucher qui est concernée. En tant qu’occupant, vous n’avez absolument à vous occuper de rien.

Chez Renson, l’unité de ventilation Healthbox 3.0 est le cœur du système C+ automatique. Il permet d’économiser de l’énergie en ventilant uniquement là où cela est nécessaire et en revenant à son niveau de ventilation de base dès que la qualité de l’air intérieur est de nouveau en équilibre. Ainsi, il n’y a aucune déperdition de chaleur et le ventilateur ne tourne pas inutilement, et donc votre facture d’énergie ne s’en trouve pas alourdie.

Het ventilatiesysteem C onderhoud is minder intensief dan het D+ systeem, omdat de ventilatie-unit geen filters bevat, die regelmatig moeten worden vervangen.

Système D+ : ventilation équilibrée avec amenée et extraction d’air mécaniques

Un VMC double flux (système D), encore appelé ventilation équilibrée, récupère la chaleur présente dans l’air intérieur vicié évacué pour réchauffer l’air extérieur frais amené à l’intérieur. Le fonctionnement est entièrement mécanique et automatique. L’air qui est aspiré de l’extérieur circule à travers toute la maison en passant par un ensemble de conduits. Des grilles de ventilation sont prévues dans chaque pièce, à travers lesquelles de l’air extérieur est propulsé. L’air intérieur vicié présent dans les pièces humides est ensuite évacué à son tour.

Le système D+ de Renson, appelé Endura Delta, contrôle en permanence la qualité de l’air intérieur. Si la teneur en CO2 ou la concentration d’humidité ou de mauvaises odeurs dépasse la valeur seuil, le système se déclenche. Cela garantit une ventilation suffisante en permanence. On parle donc ici aussi de commande à la demande. Mais attention à la consommation d’énergie des ventilateurs et de l’échangeur de chaleur. Et sachez aussi qu’un double réseau de canaux nécessite de l’entretien, avec changement des filtres.

Système C+ ou plutôt système D ?

Une ventilation axée sur l’avenir et le développement durable vous amène automatiquement vers un système C+ ou D(+). La consommation plus éco-énergétique du système C+ compense en grande partie les déperditions de chaleur par rapport à un système D. Dès lors, les prix des deux systèmes ne sont pas si éloignés l’un de l’autre que vous auriez pu le croire au départ.
Mais comment savoir lequel des systèmes correspond le mieux à vos besoins ? Pour ce faire, il faut prendre en compte les différences suivantes :

  • Le système D+ permet de filtrer l’air amené de l’extérieur. C’est pratique lorsque l’on habite dans une ville où l’air est souvent plus pollué. Si vous habitez à la campagne, alors le système C+ est la solution conseillée.

  • Un système D utilise la chaleur provenant de l’air extrait pour préchauffer l’air frais venant de l’extérieur. Cela se traduit par un gain de confort à l’intérieur du fait que l’on ne perçoit pas de changement brutal de température.

  • Si vous êtes le plus souvent à la maison, alors vous faites le bon choix avec un système D+. Si tout le monde est au travail ou à l’école en journée, alors le système C+ représente une option plus économe en énergie.

  • C+ nécessite moins d’entretien qu’un système D, pour lequel les filtres doivent être contrôlés 2 fois par an et changés le cas échéant. Attention : il est important de procéder à un entretien périodique des systèmes de ventilation pour qu’ils puissent continuer de fonctionner de manière optimale.

  • Avec un système C+ il faut uniquement intégrer des conduits pour l’évacuation de l’air intérieur vicié, mais pas pour l’amenée d’air extérieur frais (qui entre via l’aération de fenêtre installée en haut des châssis). Vous prévoyez une rénovation totale ou une transformation avec remplacement de vos fenêtres ? Dans ce cas, c’est la solution de ventilation qu’il vous faut.

     

Système centralisé ou système décentralisé

Hormis les 4 types de systèmes de ventilation centralisés, il y a également la possibilité d’installer un système de ventilation décentralisé, surtout si cela ne concerne qu’une seule pièce. Avec Waves, Renson a adapté ce type de système décentralisé aux besoins de l’époque actuelle. Cet appareil mesure la concentration d’humidité, de CO2 et d’odeurs désagréables présents dans l’air intérieur (comme le fait la Healthbox dans le système C+) et ajuste son niveau de ventilation en permanence pour garantir une qualité optimale de l’air.

Cet appareil sera utilisé comme alternative compacte et simple pour une ventilation ciblée dans la pièce de votre choix, ou comme alternative intelligente à un ventilateur de salle de bains ou de toilettes classique bien souvent raccordé derrière un détecteur de mouvement ou un interrupteur de lumière. Le système décentralisé Waves est donc la solution idéale pour les (petites) rénovations. Vous avez un nouveau projet de construction ou un important projet de rénovation en cours, alors il vaut mieux opter pour un système centralisé.

Mesurer la qualité de l’air dans la maison, une base solide

Pour ventiler de manière ciblée, vous devez savoir exactement ce qu’il en est de la qualité de l’air chez vous. Avec Renson, vous contrôlez les principaux paramètres de la qualité de l’air dans votre maison. Le détecteur de CO2 Sense répertorie la teneur en CO2 du moment. Si l’appareil se colore en orange ou même en rouge, alors il est grand temps d’intervenir et de ventiler. La qualité de l’air laisse encore à désirer à l’intérieur ? Investissez dans un système de ventilation fiable et durable. Il convient de commencer par regarder où se situe le problème pour pouvoir rechercher la bonne solution de ventilation. Car mesure c’est savoir !

De beste CO2 meter kopen? Dan zijn er een aantal criteria waarmee je rekening moet houden.

Curieux de savoir de quelle manière vous pouvez améliorer la qualité de l’air chez vous grâce à Renson ? Prenez contact avec un expert Renson près de chez vous.