Prévenir et combattre les problèmes d’humidité dans la maison

28 sept. 2021

Taches d’humidité, apparition de moisissures, condensation… si vous avez déjà été confronté à ce type de problème, vous savez que l’humidité domestique est un adversaire coriace. Elle nuit non seulement à votre propre santé, mais également à celle de votre maison. Il est donc important de ne pas laisser les choses s’aggraver et d’intervenir dès les premiers symptômes de problème d’humidité dans la maison. Il faut s’attaquer aux causes sous-jacentes, et pas aux symptômes. Par exemple, en cas d’apparition de moisissures, les occupants vont souvent nettoyer les moisissures, mais sans en chercher la cause : une ventilation déficiente, voire même inexistante, dans le logement.

Les problèmes d’humidité peuvent être complexes. Il est donc recommandé de faire appel à un spécialiste. L’essentiel, c’est de ne pas rester les bras croisés et de s’attaquer le plus rapidement possible au problème. Nos conseils sont là pour vous aider.

Dans cet article:

Comment l’humidité apparaît-elle dans la maison ?

L’humidité est omniprésente. Elle provient d’abord de notre corps. L’air que nous expirons est chargé de vapeur d’eau. Par jour, une personne rejette ainsi 300 à 400 millilitres d’eau dans l’air. À cela s’ajoute notre transpiration - même lorsque nous ne bougeons pas. Par jour, l’homme produit ainsi jusqu’à 8 litres d’eau, qui s’évapore et se retrouve aussi dans l’air. Il ne faut pas non plus oublier nos activités quotidiennes, qui dégagent également de la vapeur d’eau dans l’air : la douche du matin, la cuisine le midi, la vaisselle, le nettoyage… la liste est longue.

Vochtproblemen in huis kunnen leiden tot schimmelvorming op de muur van een woning. Om dit te voorkomen is ventilatie noodzakelijk.

L’humidité peut également provenir de l’extérieur. L’eau de pluie qui n’est plus arrêtée par des murs extérieurs poreux traverse le mur vers l’intérieur. Ou l’eau souterraine qui pénètre dans les (vieux) murs et remonte. L’humidité s’installe donc dans la maison de bien des façons.

Dans quelle mesure l’humidité domestique est-elle nocive 

Les problèmes d’humidité se manifestent souvent de manière discrète. La plupart des gens ne prennent des mesures que lorsque les symptômes deviennent visibles, ce qui signifie malheureusement que les problèmes sont présents depuis un certain temps et ont déjà causé beaucoup de dégâts. Les symptômes de problèmes d’humidité peuvent prendre la forme de moisissures dans la maison, de taches d’humidité sur les murs, de condensation sur les vitres, d’une odeur de renfermé et de moisi persistante…

L’apparition de moisissures peut compromettre la santé. Les moisissures sécrètent des substances toxiques qui peuvent causer des lésions au système respiratoire. Cela peut avoir de lourdes conséquences pour les personnes atteintes d’asthme, d’allergies graves, de problèmes respiratoires, etc. Les moisissures peuvent également compromettre le système immunitaire, ce qui, en combinaison avec d’autres affections ou maladies, peut être dangereux pour les personnes âgées ou en mauvaise santé.

L’humidité peut également causer des dommages à la maison. La condensation sur les murs et les plafonds peut causer des problèmes graves. Le bois peut être atteint, le papier peint et la peinture commencent à s’écailler, etc. Dans les pires cas, l’intégrité structurelle de la maison peut être compromise. Une conséquence extrême de l’humidité domestique est la mérule. Ce champignon peut traverser la maçonnerie ou proliférer derrière le plafonnage et se propager ainsi dans la structure en bois. L’affaiblissement de cette dernière peut causer des dommages irréparables à l’habitation. Les environnements humides et relativement chauds sont le biotope idéal pour la mérule.

Où apparaissent la plupart des problèmes d’humidité ?

La plupart des problèmes se manifestent dans les « pièces humides » de la maison. Il s’agit entre autres de la toilette, de la salle de bain, de la buanderie et de la cuisine. En raison des activités qui s’y déroulent, ces pièces dégagent le plus d’humidité dans l’air. Si cette humidité se condense sur les murs, vous pouvez rencontrer des problèmes comme ceux décrits plus haut. Il est très important de bien ventiler ces pièces et d’évacuer vers l’extérieur le surplus d’humidité dans l’air. Pour cela, vous pouvez ouvrir plusieurs fenêtres, installer des grilles dans les murs ou les fenêtres de ces pièces pour assurer un apport suffisant d’air extérieur frais (= ventilation naturelle), ou installer un système de ventilation mécanique contrôlée.

Vochtproblemen op de muur van deze keuken.

Il y a aussi souvent des problèmes d’humidité dans la/les chambre(s) à coucher. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte qu’ils perdent énormément d’eau pendant la nuit : par la transpiration et l’expiration, nous pouvons perdre de 1 à 2,5 litres d’eau chaque nuit. Comme les chambres à coucher sont des pièces plus petites et que nous y passons 8 heures en moyenne, la quantité d’humidité dans l’air est très élevée. Cette humidité peut se condenser sur les vitres, le plafond ou les murs, ce qui peut entraîner des taches d’humidité ou des moisissures. Là aussi, il s’agit donc de bien ventiler : ouvrir chaque matin portes et fenêtres, ou laisser votre système de ventilation faire son travail.

Combattre et traiter les problèmes d’humidité

En cas de problème d’humidité, il est important d’agir le plus vite possible pour éviter des problèmes plus graves. Comme la cause peut en être complexe, il peut être intéressant de faire appel à un spécialiste pour s’attaquer à la cause du problème et ne pas simplement combattre les symptômes. Cependant, les symptômes peuvent être intéressants pour se faire une idée du problème sous-jacent. Nous distinguons ci-dessous 4 symptômes différents :

Taches d’humidité sur le côté extérieur et intérieur du mur : humidité traversante.

Dans ce cas, l’humidité pénètre depuis l’extérieur à travers la façade vers l’intérieur. Des taches d’humidité deviennent visibles tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Cela se produit lorsque le mur extérieur est devenu poreux et que l’eau de pluie extérieure n’est plus retenue. À plus long terme, on peut voir apparaître des moisissures en plus des taches d’humidité. La solution consiste à faire appliquer une couche de protection (incolore) sur les murs extérieurs pour les rendre moins poreux.

Taches d’humidité au bas des murs : humidité ascensionnelle

Dans les maisons modernes, on pose un film d’étanchéité entre les murs et les fondations. Cette membrane est destinée à arrêter la montée de l’eau souterraine. Dans de nombreuses maisons plus anciennes, il n’y en a pas, ce qui fait qu’on observe souvent des taches d’humidité au bas des murs (jusqu’à env. 1 m de hauteur). Après un certain temps, cela peut causer des problèmes pour la maçonnerie, le plafonnage, la peinture et le papier peint. La meilleure solution consiste à injecter les murs avec un liquide hydrofuge. Cette substance chimique forme une barrière à l’eau souterraine, qui ne peut plus remonter dans les murs.

L’humidité qui se dépose sur les fenêtres et les murs : condensation

C’est de l’humidité qui ne provient pas de l’extérieur, mais est présente dans l’air sous forme de vapeur d’eau. Cette humidité est produite par l’homme même : respiration, transpiration… En outre, les activités humaines, comme la cuisine, la lessive, la douche… peuvent augmenter l’humidité de l’air dans la maison. Dans ce cas, l’humidité dans l’air va se condenser sur les surfaces les plus froides, comme les vitres, les murs, les plafonds… Si cela a lieu régulièrement, des moisissures peuvent apparaître sur les murs. Et comme les murs sont humides, elles peuvent proliférer rapidement. Cela peut être néfaste pour la maçonnerie, la peinture, le papier peint… Et peut avoir un impact considérable sur la santé.  Le seul moyen de prévenir la condensation consiste en une ventilation correcte et suffisante de l’habitation. Pour cela, vous pouvez ouvrir les portes et les fenêtres chaque jour pendant une durée suffisante, ou installer un système de ventilation intelligent qui évacue l’air humide vers l’extérieur.

Vochtproblemen in huis door condensatievocht op de ramen.

Taches d’humidité dans les murs : fuites

Votre habitation est traversée de conduites pour l’alimentation et l’évacuation de l’eau. Si elles ne sont pas raccordées soigneusement ou si elles sont usées, elles peuvent commencer à fuir avec le temps. L’eau peut s’infiltrer dans les murs, ce qui provoque des taches d’humidité. Une hausse de votre facture d’eau peut indiquer une fuite. Un expert doit alors rechercher la fuite avec un appareillage spécialisé et la colmater.

Prévenir les dommages causés par l’humidité grâce à la ventilation

L’humidité de condensation et les problèmes qu’elle provoque sont les plus fréquents. S’il n’est pas possible d’éviter l’humidité, on peut se prémunir de ses effets néfastes. Une bonne ventilation joue ici un rôle crucial.
Nos logements modernes sont très bien isolés, ce qui fait que l’air humide et vicié reste emprisonné à l’intérieur. L’humidité reste dans l’air et se condense sur les surfaces froides, comme les vitres, les murs et les plafonds.  Vous pouvez éviter cela en ouvrant régulièrement les portes et les fenêtres. Cela présente cependant deux grands inconvénients : ouvrir les fenêtres ne constitue qu’une solution temporaire. Dès que vous les refermez, le problème réapparaît. D’autre part, lors des périodes de froid, vous « chassez » la chaleur vers l’extérieur, ce qui augmente sensiblement votre facture énergétique.

Ce dont vous avez besoin, c’est une solution structurelle, comme l’installation d’aérateurs de fenêtre au-dessus des fenêtres. Ils assurent un apport continu en air frais tout en évitant les courants d’air. Bien entendu, la quantité d’air frais qui entre par les grilles est limitée. C’est pourquoi il est nécessaire de les combiner avec un système de ventilation qui extrait l’air vicié et/ou humide de façon mécanique. L’air intérieur vicié est ainsi évacué et remplacé systématiquement par de l’air extérieur frais.

Renson ventilatiesysteem C, de Healthbox 3.0

Si vous optez en outre pour un système de ventilation C (simple flux) intelligent, comme le Healthbox 3.0 ci-dessus, vous bénéficiez d’un système qui ne ventile qu’en cas de besoin. Le système surveille et analyse l’air intérieur pour détecter la présence de CO2 et de COV (composés organiques volatils), mais aussi d’humidité. Dès qu’il détecte ces substances et un dépassement des valeurs autorisées, le système extrait automatiquement l’air intérieur vicié. Ainsi, si vous prenez une douche, le Healthbox 3.0 constatera que l’humidité de l’air est trop élevée dans la salle de bain et y augmentera la ventilation. Le Healthbox 3.0 contrôle chaque pièce séparément. Pendant que vous cuisinez, seule la cuisine sera ventilée, et pas le séjour où il n’y a personne à ce moment. Cela évite les déperditions inutiles de chaleur et d’énergie. 

Renson waves, de ideale oplossing voor badkamerventilatie

Si votre habitation est déjà parachevée et que vous n’avez donc pas envie ni de de place pour installer un système de ventilation central (avec tous les travaux de démolition et de saignée que cela suppose), vous pouvez aussi installer un système de ventilation décentralisé, comme le Renson Waves, dans les pièces humides (buanderie, ventilation de salle de bain…). Tout comme le Healthbox, le Waves surveille l’air intérieur et commence à ventiler de façon totalement automatique lorsque certaines substances, comme l’humidité ou les COV, dépassent leur seuil critique. Le système continue à ventiler jusqu’à ce que la qualité de l’air soit rééquilibrée. L’avantage du Waves est qu’il peut être raccordé directement sur les gaines aérauliques existantes. Le Waves constitue dès lors une solution idéale pour la rénovation.

Détecter l’humidité : Renson Sense

Vous n’êtes pas encore certain d’avoir besoin d’un système de ventilation ? N’hésitez pas à faire le test avec Renson Sense. Le Sense est avant tout un detecteur de CO2, mais il surveille aussi les autres paramètres indispensables pour un climat intérieur sain, dont l’humidité. Si l’humidité de l’air est trop élevée, le Sense le signale. Grâce à une appli connectée, le Sense tient à jour un historique qui permet de détecter un éventuel problème structurel. Dans ce cas, il est conseillé d’installer un système de ventilation central ou décentralisé pour éviter les problèmes par la suite.

CONTACTEZ UN REVENDEUR POUR OBTENIR DES CONSEILS SUR MESURE