Bien travailler dans un bureau sain

Des éléments naturels avant tout

Finalement les réponses peuvent être résumées comme suit : utiliser des éléments naturels pour le lieu de travail : de l’air frais de l’extérieur, de la lumière naturelle au lieu d’éclairage artificiel et des températures agréables, donc pas de climatisation qui assèche l’air ambiant et souffle de l’air froid dans votre cou, ce qui vous rend malade.

Moins d’absentéisme et une meilleure productivité

Les lieux de travail où l’on investit pour créer un climat intérieur sain sont selon l’enquête (dont vous trouverez ici les résultats) moins confrontés à l’absentéisme : jusqu’à 4 jours en moins par an et par employé. Faites le compte de ce que cela représente pour l’employeur s’il a une moyenne ou grosse entreprise de 100 à 1000 employés. Mais cela va encore plus loin : les employés qui sont dans un environnement de travail sain sont jusqu’à 16% plus productifs que les employés dans un environnement avec un mauvais climat intérieur…En d’autres mots, investir pour un climat intérieur sain est largement compensé, c’est une situation gagnante pour l’employeur comme l’employé.

Notre bureau est malsain? Comment?

Hélas le climat intérieur des bureaux est souvent bien plus malsain que les gens le pensent. En été il fait souvent étouffant à l’intérieur. L’air y est très pollué : les tapis sont remplis de poussière fine et quand on passe l’aspirateur, tout est envoyé dans l’air – celui-là même que nous respirons. De plus l’air intérieur est saturé de COV (Composés Organiques Volatils), ce sont de minuscules particules qui flottent dans l’air et sont nocives pour la santé quand nous les inhalons. Concrètement, il s’agit de particules de colle et de peinture, de fine poussière provenant des imprimantes, etc. Les conséquences pour les employés sont des maux de tête, la sensation de fatigue, des problèmes respiratoires et donc des prestations moins bonnes. Le phénomène a même reçu un nom : ‘le syndrome des bâtiments malsains’.  Selon le professeur de médecine du travail Lode Godderis de l’université KU Leuven, ‘l’air intérieur est parfois plus pollué que l’air extérieur même avec brouillard’.

HBC-4.jpg

Les mesures à prendre pour lutter contre la mauvaise qualité d’air à l’intérieur

Veiller à la ventilation du bâtiment est donc extrêmement important. Ouvrir les fenêtres a un effet, mais il est de courte durée. En fait il faut veiller à ce que le bâtiment soit ventilé en permanence. C’est pourquoi nous conseillons des solutions de ventilation naturelle, comme par exemple l’Invisivent de Renson. L’Invisivent est un aérateur placé au-dessus du châssis de fenêtre qui permet d’amener des grands débits d’air dans le bâtiment.  Il est équipé d’amortissement acoustique, ce qui permet de créer un environnement de travail agréable et tranquille.

Les grandes baies vitrées permettent de laisser pénétrer un maximum de lumière, ce qui est très positif, mais elles permettent au soleil de darder ses rayons sur le vitrage, ce qui rend la chaleur à l’intérieur du bâtiment très vite insupportable. Le fait d’intégrer des stores au bâtiment, et de les tenir déroulés toute la journée quand il fait beau, permet de garder le bâtiment bien frais toute la journée. Les stores extérieurs de Renson ont pour avantage de retenir les rayons du soleil avant qu’ils n’atteignent le vitrage, sans sacrifier à la vue extérieure ni à la lumière naturelle.

Avec le Fixvent, Renson a une solution qui réunit à la fois la protection solaire et la ventilation. C’est non seulement beaucoup plus pratique, mais aussi moins cher. Si vous combinez ceci avec
l’Healthconnector de Renson, vous obtenez un système de ventilation intelligent, contrôlé à la demande qui maintient la quantité de CO2 dans le bâtiment sous contrôle.

Une réunion à l’extérieur

Au lieu de vous enfermer dans des salles de réunion confinées, vous pouvez aussi aller à l’extérieur. Une pergola de Renson est un endroit idéal pour organiser une réunion. Fermez ou ouvrez les lames selon qu’il pleuve ou que le soleil brille et laissez pénétrer l’air frais. A l’aide d’options, telles que des panneaux vitrés ou des stores, de même que des éléments chauffants, vous pouvez vous réunir à l’extérieur en tout confort, même à l’entre-saison. Vous n’aurez plus à lutter contre le fameux ‘coup de pompe’ en cours de réunion, la concentration n’aura encore jamais été aussi bonne.

Si vous investissez dans des grandes baies vitrées, de la ventilation et de la protection solaire – somme toute des mesures très simples – vous pouvez en tant qu’employeur, créer un lieu de travail plus sain et confortable. Ce qui ne présente à long terme que des avantages. L’investissement sera largement compensé.