A, B, C, D ou E ? Choisissez le meilleur système de ventilation pour votre maison

05 mars 2018

Ventiler un logement signifie remplacer son air vicié intérieur par de l’air frais extérieur tout au long de la journée. Ouvrir brièvement les fenêtres de son habitation ne suffit donc pas à la ventiler. Nos maisons sont aujourd’hui plus isolées et étanches à l’air que jamais, raison pour laquelle le besoin en ventilation s’est accru. Mais comment fonctionnent les différents types de systèmes de ventilation, et comment choisir le meilleur exemplaire en fonction de son habitation et de son mode de vie ? Renson vous vient en aide ! 

Aperçu des systèmes de ventilation existants 

Renson a listé pour vous les six types de systèmes de ventilation disponibles sur le marché. 

  • A : aussi bien l’apport d’air frais que l’extraction de l’air vicié se font de manière naturelle. Le « système de ventilation » de type A correspond aux courants d’air qui se créent naturellement dans une ancienne habitation en raison des faiblesses de son enveloppe de construction. 

  • B : l’apport d’air frais est assuré de manière mécanique, mais l’extraction de l’air vicié se fait naturellement grâce à des grilles d’aération. Les systèmes B deviennent de plus en plus rares. 

  • C : il s’agit du principe inverse au système B. L’air frais pénètre naturellement dans l’habitation grâce à des grilles d’aération intégrées aux profilés de fenêtres, tandis qu’un ventilateur extrait mécaniquement l’air vicié à l’extérieur. 

  • C+: système de ventilation C commandé à la demande dont l’unité de ventilation extrait uniquement la quantité nécessaire d’air vicié. Pour y parvenir, le système mesure régulièrement la qualité de l’air intérieur. La ventilation s’enclenche seulement si nécessaire. 

  • D : aussi bien l’apport d’air frais que l’extraction d’air vicié sont réalisés mécaniquement. L’air extérieur insufflé dans l’habitation est partiellement chauffé grâce à l’air vicié et chaud qui en sort (récupération de chaleur). Le système D possède également sa variante D+ qui permet de réguler le débit de ventilation selon la qualité de l’air intérieur du logement. 

  • E+ : ventilation commandée à la demande et pompe à chaleur combinées en un seul système. La chaleur de l’air vicié extrait de l’habitation est à la fois utilisée pour alimenter un système de chauffage à basse température et produire de l’eau chaude sanitaire. À l’instar du système C+, l’apport d’air frais se produit naturellement et l’extraction de l’air vicié est mécanique. 

Des besoins qui dépendent de la situation 

Ouvrir grand vos fenêtres de temps à autre vous permettra de faire entrer une belle quantité d’air frais dans votre habitation, mais l’air vicié qui s’y trouve n’en sera pas pour autant extrait correctement. Pour obtenir un climat intérieur le plus sain possible, il est recommandé de faire installer un système de ventilation mécanique simple ou double flux. Aucun système n’est meilleur que l’autre, il suffit de choisir celui qui est le plus adapté à sa situation. 

Avant de prendre votre décision, analysez votre mode de vie et listez vos exigences en matière de confort, mais aussi celles de votre famille. Vous savez que l’entretien de votre système de ventilation ne sera pas votre point fort ? Vous travaillez tous les jours à la maison ? Tous ces facteurs entreront en ligne de compte pour le choix de votre système. La consommation énergétique de l’unité de ventilation, en revanche, ne sera pas un critère décisif dans ce cas, puisque tous les systèmes de ventilation Renson consomment peu d’électricité. 

Envie de connaître la solution de ventilation la plus adaptée à votre situation ? Jetez un œil à nos systèmes ou contactez l’un de nos experts pour plus d’informations.